Essai BMW R Nine T

Tu as essayé une moto, fais-nous partager ton expérience.
Avatar de l’utilisateur
nemric
Membre régulier(e)
Membre régulier(e)
Posts : 175
Inscription : mer. 15 nov. 2006 20:28
Votre moto (type, année, couleur) : CBF mi-1000 N04 Argent Travel Edition
Localisation : Lyon

Essai BMW R Nine T

Postpar nemric » lun. 31 juil. 2017 17:34

Bonjour,

Ça y est, j'ai essayé la Nine T dans les règles ! Et sans Chutalakon cette fois !

Je commence mon récit par poser le contexte :
J'ai passé le permis A en Aout 2005, en une semaine, puis j'ai acheté mon CBF500 en novembre 2006.
Depuis je n'ai cessé de progresser, pendant ces 10 ans et quelques 60 000 kms, toujours avec mon 500. Je n'ai pas vraiment connu d'autres motos ! Quelques petits bouts de route en cb500,1200 bandit, street triple, 1200GS (Liste exhaustive) mais pas plus de quelques Kms, autrement dit, je ne connais que mon CBF500. :fui:
Pour en finir avec les postulats préalables à l'essai, je veux changer de moto car je suis arrivé au bout du 500 ! les reposes pieds sont "défoncés" et récemment je suis allé jusqu'à faire toucher, à gauche, le support de béquille latérale, à droite, la pédale de frein arrière et même le pot ! A part déhancher, j'ai fini mon apprentissage ...
L'idée de cet essai est de savoir si j'ai un avenir avec cette moto, càd, avoir mes premières sensations et sentir que je vais, plus tard, aimer conduire cette moto ...

Passons à l'essai.

Pour les connaisseurs, je suis parti 2 jours de Lyon vers la Bourboule, en passant par Thiers acheter un couteau de poche.

Un peu d'appréhension avant de partir, 2 fois plus puissante, un moteur 2.4 fois plus gros et 2.5 fois plus de couple, même poid. :yicon_pasur:

Clef, contact, allumage -> vibrations et gros son ...
En place sur la selle bien dure, ce qui se confirmera par la suite, je cherche ma position. Ce n'est pas venu tout seul, sur le 500 j'ai pris l'habitude de m'avancer au plus proche du réservoir pour bien le tenir avec les cuisses, et là, c'est pas confortable, comme si la selle était vraiment mal conçue :downdown: Les premiers tours de roue ont été assez mal vécus jusqu'à ce que je teste l'accélération (en mode lopette qd même je voudrais pas "m'envoler") et BIM ! ça pousse grave ! et "la moto m'a positionnée" au fond de la selle ! Même si elle est toujours aussi dure, c'est le bon endroit ! Fini les points de pression et la recherche de la position, c'est comme ça qu'il faut se positionner ! OO

Ceci dit, j'ai pas encore trouvé comment emmener ce "flat" correctement ... je me positionne en queue de peloton pour me familiariser tranquillement avec la moto.

Le moteur est très souple et, n'en déplaise à certains puristes, il se comporte comme le moteur de ma vieille Golf III 1.9 TDI 90cv de 350 000 kms : un tracteur ! mais avec un vrai "bruit", celui des Akra d'origine, peut être un poil trop présent qd même.
On sent le couple de renversement, la moto penche à droite qd on accélère mais c'est loin d'être gênant et ne pose finalement aucun problème (Je dit finalement car j'appréhendais un peu ce drôle de comportement :| )

Je n'en suis qu'à mes premiers Kms et j'ai trouvé ma position, j'ai balayé pas mal de points d'interrogation mais je profite pas encore ... je suis hésitant, parfois en déséquilibre à basse vitesse, encore impressionné par le couple moteur, un poil frileux au sujet des pneus neufs paraffinés (83 Kms, comme la moto, reçu dans la semaine par Universal Riders :hehe: ) et mon expérience de Chutalakon.

Aux alentours des 50 Kms : OO je trouve comment on tourne ! Correctement je veux dire ... Je pense que le véritable essai commence maintenant ! Je ne le sais pas encore mais il me reste encore 600 Kms à faire et je fais l'intérieur au 929CBR et au CB1000R qui ouvrent la route ! Ça y est, j'ai mes premières sensations ! :hehe:

Les 2 Honda repassent devant, même si je connais la route, c'est pas mon road book, et je maîtrise pas encore la brêle (je précise que nous nous doublons proprement, les accidents c'est pas cool, et encore moins entre potes ! :nein: )

On Arrive à Thiers, je me sent bien sur la moto mais j'ai mal au cul ! Cette selle est vraiment dure ! J'ai la tête comme une pastèque, le barouf sourd de ce pot manque de discrétion OOO

On mange, on fait les boutiques de couteaux, on repart.

Cette fois, c'est mon roadbook ! Je passe devant, suivi du 929, du 1000 et du 600 bandit. Et mon Roadbook exclu les nationales, on se dirige donc vers les petites routes d'auvergne si chères à mon CBF500, c'est là que je veux tester la Nine T, surtout que je suis en forme, je me sent bien sur la moto, c'est le bon moment ...

Alors que dire ? J'ai fait une comparaison douteuse entre ce flat de 2017 et mon diesel de 1997, juste parce que j'avais pas encore vraiment dépasser les 4-5000 trs/min et la il n'y a plus rien à voir avec mon "mazout" ... enfin si, la zone rouge commence à 8000 trs/min donc la "béhème" a à peine plus d'allonge ...

En fait mon véritable essai commence ici ! (Comment ? je l'ai déjà dit ? :zin: )
Une fois la ville et la nationale quittés on attaque les choses sérieuses, mais cool qd même, c'est pas ma moto, je ne la connais pas bien. Je roule, j'enroule et je freine pas, pas besoin ! il y a une frein moteur de psychopathe ! Il n'est pas rare de bloquer la roue arrière tout en sentant "l'anticouple de renversement", ça penche à gauche au retrogradage, c'est un peu plus gênant en entrée de courbe, mais on s'y fait ... Alors, oui, j'avais un rythme cool, mais à mon sens seulement ! Le pilote de la 929 m'a dit lorsqu'on attendais les 2 autres moto que j'allumais !
"ninette" : :nein: Non non, je roulais cool !
"929" : :nein: Non non, T'allumais, t'es passé à 130 dans les virages !
"ninette" : :yicon_doh: Mais j'étais à 4000 trs/min, ça faisait teuf teuf teuf !

En fait, mon véritable essai commence ici ! (C'est lourd le comique de répétition ? :hehe: ) non, c'est pas encore ...

Ce qui s'est passé, c'est que je croyais rouler cool, a l'oreille, mais sur cette moto, à 4-5 ou 6000 tours on est pas aux mêmes allures qu'avec le 500 !
une petite accélération n'a pas du tout mais alors DU TOUT le même impact !
Et le comportement de "Ninette" en virage n'a rien à voir non plus !
Moi qui croyais qu'elle était basse et que c'est pour ça que j'avais fait frotter les repose pieds (de la BM oui !) en fait je faisait une arsouille sans le savoir !

Et c'est là, enfin, que commence mon véritable essai ! :yicon_evil:

on va arriver au "col de la croix saint robert" vers le mont dore, une petite route très propre utilisée pour des courses de côte, et je me tente à une arsouille voulue ...
Entre 2nde et 3ème, accélérations velues, freinages velus et retrogradages velus et bien ... cette moto n'est n'est probablement pas une sportive, j'ai bien entamé les reposes pieds (Les tétons en fait, considérés comme du consommable par le loueur :fui: ) et souvent bloqué la roue arrière en tombant les rapports + freinage mais je n'ai plus mal au cul ! Vous vous souvenez ? la selle trop dure !? Et bien lorsqu'on a vraiment trouvé sa position et qu'on est en mode de conduite "dynamique" on oubli la selle ...

Je passe sur le reste du road book qui n'a fait que confirmer ce que je savais déjà :
les plus :
- Cette moto est magnifique
- Cette moto a la souplesse d'un mazout à bas régime doublé d'un couple de camion, puis est terrifiante au delà de 5000 trs/min (et j'ai jamais mis la poignée en butée !!! )
- Cette moto est très douce, onctueuse, souple dans sa conduite sans doute grâce à la fermeté des suspensions, du freinage et du cadre
- J'adore son comportement, elle est super maniable et ses >220 Kgs ne se sentent pas
- Le frein moteur, moyennant un petit coup de gaz intermédiaire lors d'un rétrogradage pour ne pas bloquer la roue arrière, car il n'est pas nécessaire de freiner pour au moins les 3/4 des virages

Les moins :
- Cette moto reste qd même un vrai "tapku" car on peu pas toujours être en mode dynamique et c'est pas possible de se reposer bien en place sur son séant, je trouve définitivement la selle trop dure ou alors mon cul est trop sensible car dans aucun test il n'est fait mention de ce sujet ...
- Les akra sont qd même bien assourdissants ! surtout à bas régime ... alors il faut dire que j'ai un Shark evoline série 3 que je déteste car trop bruyant ... En tout cas, rien de rédhibitoire
- Cette moto n'est pas une sportive (tant mieux j'en veux pas), peut être un peu basse en effet, ça touche vite ... va falloir que je sorte encore un peu plus mes fesses pour tourner avec moins d'angle ...

le plus ou moins :
- Je ne sais pas si c'est bien ou pas de déposer ses potes (j'exagère, je les ai pas tous déposés, mais vraiment j'attaquais pas !) sans s'en rendre compte ! Tout est facile ! accélérations, freinages, mise sur l'angle, changement rapide d'angle, maintien de cap ... il faut vraiment rouler fort pour avoir une sensation de vitesse. On va dire que c'est un plus car on se sent vraiment en sécurité sur une moto saine et un moins car on perd un peu de sensation de vitesse et on ne se rend pas compte qu'on passe les virages à 130 dans la pampa auvergnate !

bref, je "kiffe sarace de samèrelaput kidechirtoo" cette moto !
Je suis allé au delà de mes espérances (pour rappel, savoir si je pense m'habituer à cette moto un jour) car j'ai vraiment l'impression d'avoir pris cette moto en main ! il me reste qd même quelques ajustements à faire.

Je pense que c'est une moto faite pour le quotidien, et enrouler des virages le WE, y compris en vacances au sacrifice de son cul ://
Pour les arsouilles, c'est sans doute pas l'idéal ! M'enfin, je m'en contenterai :hehe:

Je dirais pour conclure que les fautes d'orthographe qui restent, c'est cadeaux :first:

;v
"Un noyau c'est un pépin tout seul" oOOo

Avatar de l’utilisateur
Kiriki
Superstar !!!
Superstar !!!
Posts : 3212
Inscription : dim. 3 juil. 2011 00:20
Votre moto (type, année, couleur) : CBF 600 N ABS 2008 Grise
Localisation : Région Centre entre Gatinais et Sologne

Re: Essai BMW R Nine T

Postpar Kiriki » lun. 31 juil. 2017 19:04

Rien de mieux qu'une bonne sortie avec quelques centaines de km pour essayer la bête.
Si elle te plait, il te reste à faire un chèque d'environ 15 000 Euros il me semble hors options ://

C'est pas donné pour une moto à bascule (droite, gauche et avant arrière) :wink: et sans aucune protection.

Elle est vraiment sympa, a un caractère moteur n|nn. Le couple de renversement est peu gênant mais les clignotants par exemple sont tellement mal placés que la casse est assurée par le premier quidam qui va l'admirer.

C'est une moto que j'achèterai avec les options si je gagne à l'Euromillions au 1° rang seulement.

;v
Avril 2009 à juin 2011 VARADERO 125 --> 11000 Km 3,5 l/100 . Juin 2011 à ... aujourd'hui CBF600 NA 2008 - 7 000 Km --> 42 000 km .
4,5 l/100
avec 95% de route et des trajets de 50km minimum. Pour la fiabilité, elle est totale sur la 600N comme sur la S ......

Avatar de l’utilisateur
NiniLaFrime
Superstar !!!
Superstar !!!
Posts : 3072
Inscription : mer. 13 mai 2009 12:41
Votre moto (type, année, couleur) : BMW R1200S

Re: Essai BMW R Nine T

Postpar NiniLaFrime » mar. 1 août 2017 00:11

Hello !

en-core un couteau ? :D jsais plus si je t'avais dit, j'ai un "Brin d'Auvergne" maintenant (mais pas allée le chercher sur place : notre coutelier place Bellecour a pu en approvisionner)

Sympa la Nine T n'est-ce pas ?
Un bon petit look sympa, comme une CBF en version classe, et vraiment performante. Très facile quand on est habitués aux bicylindres et aux motos sans assistances.
Pour le côté "tapku" je pense que ça peut s'arranger avec un réglage de l'amortisseur arrière, ou au pire un EMC (vu le prix de la moto on n'est plus à ça près) mais il n'y a pas de raison qu'elle soit définitivement inconfortable - après tout la 1200S ressemble beaucoup, et elle est confortable même sur routes bosselées. La selle aussi peut s'arranger.

Après ça sera jamais une GS...
quoi que ?
P7110026 - Copie.JPG


MP pour les bonnes adresses :wink:
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
500 CBF "Learning Edition" 26500km > 63500km
BMW F800S "Yellow submachine" 32500km > 69700km
BMW R1200S 2007 "Silvermachine" 45000km > 83000km pour l'instant }-D

Avatar de l’utilisateur
nemric
Membre régulier(e)
Membre régulier(e)
Posts : 175
Inscription : mer. 15 nov. 2006 20:28
Votre moto (type, année, couleur) : CBF mi-1000 N04 Argent Travel Edition
Localisation : Lyon

Re: Essai BMW R Nine T

Postpar nemric » mar. 1 août 2017 16:26

Salut,

Comment tu me casses mon trip Kiriki ! Considère que je vais avoir 40 ans et que je préfère une Nine T à une Rolex pour réussir ma vie :ypapi:

NiniLaFrime a écrit :j'ai un "Brin d'Auvergne"

Félicitation ! T'as choisi quel manche ? Le mien est en bouleau ...
Et oui, encore un couteau, j'en prend 1 par an lors de cette sortie annuelle avec les potes

NiniLaFrime a écrit :comme une CBF en version classe

Oui, exactement ! une phare rond, un réservoir, un cadre, un moteur et des roues ... un roadster quoi !

Pour le côté "tapku" c'est plus une histoire de selle que d'amortisseur, il faut ajouté que le début de la balade était un peu plan plan, sans trop de reliefs. Même avec le CBF ce genre de route est bien plus éprouvant pour moi qu'un roadbook à priori plus physique (montées, descentes, épingles, cols, ... )

Cela pourrait faire l'objet d'un post à débats tout entier : "est il plus éprouvant de rouler tranquille dans la Beauce ou dynamiquement en Auvergne, avec un roadster ?"

Mon avis est clairement tranché, je préfère la conduite dynamique en Auvergne, c'est moins fatiguant, je préfère bouger sur la moto que de rester statique, ce qui me donne souvent mal au cul, au dos, aux jambes ... je cherche des positions pour soulager mes membres "figés" alors que de bouger sur la moto la rend d'un coup plus confortable ... y compris le CBF
"Un noyau c'est un pépin tout seul" oOOo

Avatar de l’utilisateur
Kiriki
Superstar !!!
Superstar !!!
Posts : 3212
Inscription : dim. 3 juil. 2011 00:20
Votre moto (type, année, couleur) : CBF 600 N ABS 2008 Grise
Localisation : Région Centre entre Gatinais et Sologne

Re: Essai BMW R Nine T

Postpar Kiriki » mar. 1 août 2017 17:17

nemric a écrit :Salut,

Comment tu me casses mon trip Kiriki ! Considère que je vais avoir 40 ans et que je préfère une Nine T à une Rolex pour réussir ma vie :ypapi:



Je te rassure, j'aime pas les Rolex mais :lo: les Citizen Seiko et Oméga :wink:

:hehe:
Avril 2009 à juin 2011 VARADERO 125 --> 11000 Km 3,5 l/100 . Juin 2011 à ... aujourd'hui CBF600 NA 2008 - 7 000 Km --> 42 000 km .
4,5 l/100
avec 95% de route et des trajets de 50km minimum. Pour la fiabilité, elle est totale sur la 600N comme sur la S ......

Avatar de l’utilisateur
NiniLaFrime
Superstar !!!
Superstar !!!
Posts : 3072
Inscription : mer. 13 mai 2009 12:41
Votre moto (type, année, couleur) : BMW R1200S

Re: Essai BMW R Nine T

Postpar NiniLaFrime » mer. 2 août 2017 00:01

Le couteau c'était un cadeau, donc je ne suis pas certaine du bois : genévrier ?

Ta notion du confort est originale :) mais ça me fait pareil avec une S1000RR : si on se traine c'est galère, si je vais à mon rythme c'est impeccable (exemple d'une balade solo au Grand Colombier, lac Genin, lac de Nantua, avec un peu de pluie et des routes mouillées...)

Pour la Nine T "style CBF" j'ai vu des photos sympa sur internet : une Pure avec peinture rouge satiné sur le réservoir et le garde boue avant, c'était presque un rouge Honda mais plus élaboré, pas bêtement métallisé mais nacré / satiné. Simple et efficace !
500 CBF "Learning Edition" 26500km > 63500km
BMW F800S "Yellow submachine" 32500km > 69700km
BMW R1200S 2007 "Silvermachine" 45000km > 83000km pour l'instant }-D

Avatar de l’utilisateur
hf38
..
..
Posts : 8573
Inscription : ven. 7 août 2009 19:42
Votre moto (type, année, couleur) : CB500XA 2017 rouge
Localisation : dans le "Y"

Re: Essai BMW R Nine T

Postpar hf38 » mer. 2 août 2017 08:52

nemric a écrit :il faut vraiment rouler fort pour avoir une sensation de vitesse
A ranger dans les qualités ou les défauts ? :/// :wink:
NiniLaFrime a écrit :ça me fait pareil avec une S1000RR : si on se traine c'est galère, si je vais à mon rythme c'est impeccable (exemple d'une balade solo au Grand Colombier, lac Genin, lac de Nantua, avec un peu de pluie et des routes mouillées...)
Oh-là-là, les épingles du Grand-Colombier sur le mouillé en S1000RR, je crois que je saurais même pô faire ://
N'est paNini qui veut :yicon_mrgreen:
Plutôt vivant que devant... :ymoto_guidon:
Mes motos ...et autres essais - Suivi conso : Image
Image Contacter les Modos et Admins - Soutenez le forum : ADHÉREZ à l'ASSOCIATION "CBF ATTITUDE" ;v

Avatar de l’utilisateur
nemric
Membre régulier(e)
Membre régulier(e)
Posts : 175
Inscription : mer. 15 nov. 2006 20:28
Votre moto (type, année, couleur) : CBF mi-1000 N04 Argent Travel Edition
Localisation : Lyon

Re: Essai BMW R Nine T

Postpar nemric » mer. 2 août 2017 10:27

Salut,
hf38 a écrit :
nemric a écrit :il faut vraiment rouler fort pour avoir une sensation de vitesse
A ranger dans les qualités ou les défauts ? :/// :wink:

Ben oui, c'est dans la rubrique "le plus ou moins :"
En effet, cette moto "enroule" tellement bien (Disons que je me la suis tellement bien approprié) que ce que je faisait en "mode compet' " avec le 500 je le fait en "mode pépère plus ou mode dynamique" avec la BMW et, du coup, les repose-pieds frottent donc exit le mode sportif avec "Ninette".
Alors le côté positif, c'est qu'il y a bien une différence avec un CBF500 ! Et Heureusement !

J'ai au fond de moi une petite voix qui me dit que je roule déjà bien assez fort comme ça, que le moteur de la BM n'incite pas tellement à une conduite sportive et depuis toujours j'ai cet objectif "fil rouge" de rouler avec grâce et élégance, càd proprement, sans à-coups, avec de belles trajectoires (de sécurité : extérieur -> intérieur) ce qui me procure une vrai sensation de bien être. Je pense que cette moto est faite pour ça ! J'ai vraiment pris du plaisir à rouler comme ça : proprement (même si seul un regard extérieur pourrait me le confirmer) !
J'ajouterai que je n'aurai plus besoin de rouler toujours a fond pour rester dans le rythme des multistrada, cb1000R, r1200r ... de mes amis motards.

NiniLaFrime a écrit :Le couteau c'était un cadeau, donc je ne suis pas certaine du bois : genévrier ?

Le genévrier sent assez fort, une odeur poivrée, épicée, tu ne peux pas te tromper !
"Un noyau c'est un pépin tout seul" oOOo

Avatar de l’utilisateur
NiniLaFrime
Superstar !!!
Superstar !!!
Posts : 3072
Inscription : mer. 13 mai 2009 12:41
Votre moto (type, année, couleur) : BMW R1200S

Re: Essai BMW R Nine T

Postpar NiniLaFrime » mer. 2 août 2017 22:06

hf38 a écrit :Oh-là-là, les épingles du Grand-Colombier sur le mouillé en S1000RR, je crois que je saurais même pô faire ://
N'est paNini qui veut :yicon_mrgreen:

:clap: pour le Panini
le Grand Colombier heureusement c'était encore sec, montée par Culoz (la meilleure), la pluie c'était surtout au niveau du lac Genin et encore des routes mouillées dans le secteur de l'Albarine... avec les pneus sport c'était vraiment en mode lopette :fui:


nemric a écrit :En effet, cette moto "enroule" tellement bien (Disons que je me la suis tellement bien approprié) que ce que je faisait en "mode compet' " avec le 500 je le fait en "mode pépère plus ou mode dynamique" avec la BMW et, du coup, les repose-pieds frottent donc exit le mode sportif avec "Ninette".
Alors le côté positif, c'est qu'il y a bien une différence avec un CBF500 ! Et Heureusement !

J'ai au fond de moi une petite voix qui me dit que je roule déjà bien assez fort comme ça, que le moteur de la BM n'incite pas tellement à une conduite sportive et depuis toujours j'ai cet objectif "fil rouge" de rouler avec grâce et élégance, càd proprement, sans à-coups, avec de belles trajectoires (de sécurité : extérieur -> intérieur) ce qui me procure une vrai sensation de bien être. Je pense que cette moto est faite pour ça ! J'ai vraiment pris du plaisir à rouler comme ça : proprement (même si seul un regard extérieur pourrait me le confirmer) !
J'ajouterai que je n'aurai plus besoin de rouler toujours a fond pour rester dans le rythme des multistrada, cb1000R, r1200r ... de mes amis motards.

Exactement ! Quand j'avais la 500 j'étais un peu toujours à fond pour rouler avec les potes en VFR, CB1000R, CBF1000 etc. alors qu'eux, pendant ce temps, ils étaient peinards ! ensuite déjà avec la 800 j'étais beaucoup + relax (d'autant plus que les étapes de liaison, autoroutes et grandes routes deviennent reposantes avec un bout de carénage et un moteur qui mouline moins). Tu as besoin de moins d'effort et tu es + en sécurité avec la partie cycle et le freinage qui permettent de rouler fort, tu as de la marge.
Sauf pour la garde au sol... Je n'ai pas assez roulé en Nine T pour frotter (uniquement de la ville et périurbain mais pas de virolos) mais ceux qui envoient un peu sont vite gênés, elle n'a pas autant de garde au sol que la R 1200S. Je me demande si des commandes reculées réglables suffisent ou bien si il faut aller plus loin...


nemric a écrit :
NiniLaFrime a écrit :je ne suis pas certaine du bois : genévrier ?

Le genévrier sent assez fort, une odeur poivrée, épicée, tu ne peux pas te tromper !
oui ça doit être ça ! ce bois sent très bon, c'est une odeur de résineux, très parfumé. Une teinte entre le merisier et le bois de rose mais des veines très fines et quelques petits nœuds. J'adore.
500 CBF "Learning Edition" 26500km > 63500km
BMW F800S "Yellow submachine" 32500km > 69700km
BMW R1200S 2007 "Silvermachine" 45000km > 83000km pour l'instant }-D


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier Post

Revenir vers « Essais moto »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités